AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 10 raisons contre les droits des animaux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2395
Localisation : 35
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: 10 raisons contre les droits des animaux   Mar 18 Mar 2008 - 17:37

10 RAISONS CONTRE LES DROITS DES ANIMAUX ET LEURS REPONSES


1. Vous dites que les animaux et les humains sont égaux, alors qu'en fait, ils sont très différents.

Réponse: Nous ne disons pas que les humains et les autres animaux sont égaux par toutes leurs caractéristiques. Par exemple, nous ne disons pas que les chiens et les chats peuvent faire de l'algèbre, ou que les cochons et les vaches apprécient la poésie. Ce que nous disons c'est que beaucoup d'animaux non humains sont, tout comme les humains, des êtres psychologiques, ayant une expérience propre de bien être. En ce sens, eux et nous sommes semblables. En ce sens, par conséquent, malgré toutes les différences qui existent, eux et nous sommes égaux.

« Tous les arguments en faveur de la supériorité humaine ne peuvent briser ce fait incontournable : en souffrance, les animaux sont nos égaux.»
Peter Singer



2. Vous dites que tous les humains et tous les autres animaux ont les mêmes droits, ce qui est absurde. Les poules ne peuvent avoir le droit de vote, ni les cochons celui d'aller à l'université.

Réponse: Nous ne disons pas que les humains et les autres animaux ont toujours les mêmes droits. Tous les humains, déjà, n'ont pas les mêmes droits. Par exemple, ceux qui sont affectés d'un retard mental important n'ont pas le droit d'aller à l'université. Ce que nous disons est que ces humains, comme les autres humains, ont en commun avec d'autres animaux un droit moral fondamental : celui d'être traité avec respect.

«Le destin de toute vérité est d'être tournée en ridicule lorsqu’elle est proclamée pour la première fois.»
Albert Schweitzer



3. Si les animaux ont des droits, alors les végétaux en ont aussi, ce qui est absurde.

Réponse: De nombreux animaux sont comme nous ils ont un bien être psychologique à eux. Comme nous, par conséquent, ces animaux ont le droit d'être traités avec respect. Par contre, nous n'avons aucune raison, et encore moins de raison scientifique, de croire que les carottes et les tomates, par exemple, apportent au monde une présence psychologique. Comme toutes les autres plantes, les carottes et les tomates ne possèdent rien qui ressemble à un cerveau ou à un système nerveux central. Parce qu'ils sont déficients sous ce rapport, il n'y a aucune raison de voir les plantes comme des êtres psychologiques, ayant la capacité de ressentir le plaisir et la douleur, par exemple. C'est pour ces raisons que l'on peut rationnellement affirmer les droits des animaux et les nier dans le cas des plantes.

«La thèse des droits des animaux se fonde sur la seule hypothèse de la sensibilité.»
Andrew Linzey



4. Où faut il placer la limite ? Si les primates et les rongeurs ont des droits, alors les limaces et les amibes en ont aussi, ce qui est absurde.

Réponse : Il n'est souvent pas facile de savoir où «tracer la limite». Par exemple, nous ne pouvons dire exactement quel âge doit avoir une personne pour qu’elle soit vieille, ni quelle taille elle doit avoir pour être grande. Néanmoins, nous pouvons dire avec certitude qu'une personne de quatre vingt huit ans est vieille, et que quelqu'un qui mesure deux mètres est grand. De même, nous ne pouvons dire exactement où placer la limite quand il s'agit de dire quels animaux ont une psychologie. Mais nous pouvons dire avec certitude absolue, où que l'on trace cette limite sur des bases scientifiques, que les primates et les rongeurs se trouvent d'un côté celui des êtres psychologiques et que les limaces et les amibes se trouvent de l'autre ce qui ne signifie pas que nous pouvons les détruire à la légère.

«Dans les relations entre les humains et les animaux, les fleurs, et tous les objets de la création, il y a toute une grande éthique à peine perçue aujourd'hui.»
Victor Hugo



5. Mais sûrement doit-il y avoir certains animaux qui peuvent ressentir de la douleur, mais n'ont pas d'identité psychologique unifiée. Puisque ces animaux n'ont pas de droit à être traités avec respect, la philosophie des droits des animaux implique que nous pouvons les traiter de quelque manière qui nous convient.

Réponse: Il est vrai que certains animaux, comme les crevettes ou les moules, sont peut être capables de ressentir la douleur, mais n'ont pas la plupart des autres capacités psychologiques. Si cela est vrai, alors il leur manquera certains des droits que les autres animaux possèdent. Néanmoins, il ne peut y avoir de justification morale au fait d'infliger de la douleur à qui que ce soit, si cela n'est pas nécessaire. Et puisque ce n'est pas nécessaire pour les humains de manger des crevettes, des moules et d'autres animaux similaires, ni de s'en servir d'autres manières, il ne peut y avoir de justification morale pour leur infliger la douleur qui invariablement accompagne ces usages.

«La question n'est pas : "Peuvent ils raisonner ? ; ni : «Peuvent ils parler ? ; mais : "Peuvent ifs souffrir ?»
Jeremy Bentham



6. Les animaux ne respectent pas nos droits. Par conséquent, les humains n'ont pas l'obligation de respecter les leurs.

Réponse: Il y a de nombreuses situations dans lesquelles un individu qui a des droits est incapable de respecter ceux des autres. Cela est le cas des nourrissons, des jeunes enfants, et des êtres humains mentalement affaiblis ou dérangés. Dans leur cas, nous ne disons pas qu'il est parfaitement juste de les traiter sans respect parce qu'ils ne respectent pas nos droits. Au contraire, nous reconnaissons que nous avons le devoir de les traiter avec respect, même si eux n'ont pas celui de nous traiter de même.
Ce qui est vrai pour les nourrissons, les enfants, et les autres humains mentionnés, est tout aussi vrai pour d'autres animaux. Ces animaux n'ont effectivement pas le devoir de respecter nos droits ; mais cela n'efface ni ne diminue notre obligation de respecter les leurs.

«Le jour viendra où les personnes comme moi regarderont le meurtre des [autres] animaux comme ils regardent aujourd'hui le meurtre des êtres humains.»
Leonard de Vinci



7. Dieu a donné aux humains la domination sur les autres animaux. C'est pourquoi nous pouvons faire d'eux ce que nous voulons, y compris les manger.

Réponse : Les religions n'affirment pas toutes que les humains possèdent la «domination» sur les autres animaux, et, dans celles qui le font, cette notion doit s'entendre dans le sens de tutelle désintéressée, et non de pouvoir égoïste. Les humains doivent être aussi aimant envers toute la création de Dieu que Dieu le fut en la créant. Si nous aimions les animaux aujourd'hui comme les humains les aimaient dans le jardin d'Eden, nous ne les mangerions pas. Ceux qui respectent les droits des animaux sont embarqués dans un voyage de retour vers l'Eden - un voyage de retour vers un amour approprié pour la création de Dieu.

«Dieu dit : "Voici, je vous donne toute herbe qui porte sa semence sur toute fa surface de fa terre et tout arbre dont le fruit porte sa semence ; ce sera votre nourriture.»
Genèse 1,29



8. Seuls les humains ont une âme éternelle. Ceci nous donne le droit de traiter les autres animaux comme nous voulons.

Réponse: De nombreuses religions enseignent que tous les animaux, et non les seuls humains, ont une âme immortelle. Néanmoins, si on admet que seuls les humains sont immortels il s'ensuit seulement que nous vivrons éternellement, contraire- ment aux autres animaux. Et ce fait - si c'en est un - augmente, plutôt que diminue, notre obligation d'assurer que la vie de ces animaux - la seule qu'ils ont - soit aussi longue et bonne que possible.

«Il n y a de religion sans amour, et les gens peuvent parler tant qu'ils veulent de leur religion, mais si elle ne leur apprend pas à être dons et bienveillants envers les autres animaux comme envers les humains, elle n'est que frime.»
Anna Sewell



9. Si nous respectons les droits des animaux, et ne les mangeons plus, ni ne les exploitons d'aucune façon alors qu'en ferons-nous ? Ils ne tarderont pas à courir partout dans nos rues et à envahir nos maisons.

Réponse: Ce sont quatre à cinq milliards d'animaux qui sont élevés et abattus pour la nourriture chaque année, dans les seuls Etats-Unis. Et si ce nombre est si étonnamment grand, la raison en est simple c'est l'existence des consommateurs de chair animale, qui en mangent de très grosses quantités. L'offre d'animaux correspond à la demande des acheteurs.
Mais lorsque la philosophie des droits des animaux aura triomphé, et que les gens seront devenus végétariens, nous n'aurons pas à craindre que des milliards de vaches et de cochons viennent paître dans nos villes et nos salons. Lorsqu'aura disparu la motivation pécuniaire pour élever ces milliards d'animaux, ces milliards d'animaux ne seront plus. Et il en est de même des animaux élevés pour la recherche, par exemple. Quand la philosophie des droits des animaux prévaudra, et que l'utilisation de ces animaux aura cessé, alors aura également cessé l'incitation financière à les élever, par millions.

«Le pire des péchés envers nos compagnons de création n'est pas de les haïr, mais d’être indifférent à leur sort. C'est là que se trouve l’essence de l’inhumanité.»
George Bernard Shaw



10. Même s'il est vrai que les autres animaux ont des droits moraux et doivent être protégé il a des choses plus importantes qui requièrent notre attention – la faim dans le monde et la violence contre les enfants, par exemple, ou l'apartheid, la drogue, la violence contre les femmes, et le sort des sans-logis. Lorsque nous aurons réglé ces problèmes, nous pourrons nous occuper des droits des animaux.

Réponse: Le mouvement des droits des animaux se place comme partie du mouvement des droits des humains, et non à l'extérieur de celui-ci. La philosophie qui insiste sur les droits des animaux non humains et qui défend ces droits insiste aussi sur les droits des êtres humains et les défend. En pratique, aussi, le choix auquel sont confrontés les gens de bonne volonté ne se pose pas entre aider les humains et aider les autres animaux. On peut faire les deux. On n'est pas obligé de manger les animaux pour pouvoir aider les sans-logis, par exemple, ni d'utiliser des cosmétiques testés sur les animaux pour pouvoir aider les enfants. En fait, ceux qui respectent les droits des animaux non humains en ne les mangeant pas seront en meilleure santé, et pourront donc aider les humains encore plus.

«Je suis partisan des droits des animaux comme des droits des humains. Telle est la manière de l'être humain entier.»
Abraham Lincoln


Source : http://bibliodroitsanimaux.site.voila.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vegouest.blogspot.com
Gaël
Petit posteur
Petit posteur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 88
Localisation : Brest
Date d'inscription : 11/03/2008

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Mer 19 Mar 2008 - 13:28

Quelques données intéressantes.

Je reste cependant dubitatif sur certains point.

En particulier sur les réponses pour les croyants, la 7 et la 8.
Je trouve ces deux parties complètement bancales.

Toutes les religions monothéistes asservissent l'homme, et la place des animaux est la dernière de leur préoccupation !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://triturages.free.fr/
clochetteveg
A l'aise...
A l'aise...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 32
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Jeu 20 Mar 2008 - 11:54

Merci beaucoup pour ce texte Admin tu gère !!

Et le lien aussi est génial, je connaissait pas
Faut que je me remette à la page ça va plus du tout ! et y'en a de la lecture là
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vgquimper.blogspot.com/
Noann
Modérateur
Modérateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 916
Age : 39
Localisation : Les Brumes de l'Ankou
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Ven 25 Avr 2008 - 1:10

Très bon ce topic. Beauooup de réponses très intéressantes aux questions que l'on nous pose sans cesse.

Je ne suis pas non plus convaincue par les questions religieuses, mais étant totalement athée j'imagine que je ne sais tout simplement pas répondre aux arguments ayant un lien quel qu'il soit avec la religion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tremenadur.wordpress.com/
ar skeud
Grand penseur
Grand penseur


Masculin
Nombre de messages : 170
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Sujet: 10 raisons contre les droits des animaux   Ven 25 Avr 2008 - 21:27

Des réponses à quelques questions, mais hélas que de références au "Livre", Création, Eden, pfff, je pars en courant. Les droits des animaux sont-ils bien des droits "laïcs", non axés sur une prétendue croyance monothéiste ou une branche chrétienne pour les animaux ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2395
Localisation : 35
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Mar 29 Avr 2008 - 18:36

Ben c'est la question qu'on peut se poser en effet.
Enfin, personnellement je vois pas d'obstacle quelconque aux droits des animaux, peu importe la religion ou la couleur de peau, je vois pas en quoi ça devrait bloquer. C'est vrai que les références sont assez malvenues. D'autant plus que les croyants sont pas les premiers à respecter les animaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vegouest.blogspot.com
ar skeud
Grand penseur
Grand penseur


Masculin
Nombre de messages : 170
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 20/04/2008

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Mar 29 Avr 2008 - 22:38

Ce n'est pas tant que les croyantEs respectent plus ou non que les autres les animaux qui me gêne que le fait que l'on se sente obligé de faire une référence à la religion catholique pour ajouter un poids moral à l'argumentation.
Un monde sans Dieu ferait-il peur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2395
Localisation : 35
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Mar 29 Avr 2008 - 23:04

Ouais ouais tout à fait, c'est clair, mais ce que je voulais dire, c'est que je comprends même pas pourquoi c'est Dieu la référence, et pas autre chose, parce que c'est pas la religion qui nous soutient beaucoup dans notre combat, donc je trouve ça carrément hors-sujet, en plus d'être inutile !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vegouest.blogspot.com
clochetteveg
A l'aise...
A l'aise...
avatar

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 32
Localisation : Quimper
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Mar 29 Avr 2008 - 23:22

En fait c'est très utile d'avoir des arguments sur les différentes religions, après avoir fait je ne sais combien de stands chaque samedi avec DDA, à Paris, près des halles, je sais combien c'est utile...

Je m'explique : quand les gens vous répondent à longueur de journée "c'est dans le coran donc c'est vrai" pour justifier l'aid el kébir ou autre, c'est pas mal de pouvoir dire, "oui mais le prophète truc muche, à aussi dit : au lieu d'égorger un mouton pour en faire profiter les plus pauvres...etc tu peux aussi donner le montant du prix d'un mouton, à des oeuvres caritatives etc.."
comme ça ça casse tout leur argumentaire...

Je suis athée aussi, et je trouve ça dommage également de devoir passer par des arguments comme ça, mais avec des gens dont le cerveau est un bouquin appelé le coran, la bible ou autre, on est obligé de parler leur langage pour qu'ils comprennent...

Et de toute façon le but est qu'ils respectent les droits des animaux, après limite peut importe le moyen qu'on emploie pour les amener à les respecter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vgquimper.blogspot.com/
Admin
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2395
Localisation : 35
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   Mar 29 Avr 2008 - 23:45

Ouep, c'est juste.
Mais bon.
Je parle pas leur langage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vegouest.blogspot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 10 raisons contre les droits des animaux   

Revenir en haut Aller en bas
 
10 raisons contre les droits des animaux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pétition contre le transport des animaux vers les laboratoires
» 10 décembre : Journée Mondiale des Droits des Animaux
» PETITION CONTRE LE TRAFIC DES ANIMAUX ( asso officielle de la SPA)
» ANTAC-EUROPE - association nationale et européenne contre le trafic des animaux de compagnie
» MANIFESTATION GEANTE POUR LES DROITS DES ANIMAUX

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
VegOuest :: Généralités :: Droits, conscience et capacités des animaux-
Sauter vers: